Le Concours Médical
Novembre 2020

ENTRETIEN LYDWINE VAILLANT. « Le leadership doit émaner d’une envie personnelle d’être au service de son équipe »

Pourquoi inciter au « management participatif » ? Comment s’inspirer des initiatives organisationnelles ? Quelles sont les clés pour transformer en profondeur le secteur de la santé ?
Dans son ouvrage « Réinventons le secteur de la santé », Lydwine Vaillant, facilitatrice en intelligence collective, offre quelques pistes pour repenser l’organisation des soins.

 

Dans votre ouvrage(1), vous présentez un certain nombre d’« innovations managériales collaboratives » que vous qualifiez d’« innovations de rupture ». Comment, au sein d’une maison de santé, s’articule la notion de management et d’innovation organisationnelle ?

Il s’agit là de répartition du pouvoir et de l’organisation afin de faire travailler ensemble un groupe qui partage des intérêts communs. Dès lors que des professionnels libéraux, par essence indépendants, se rassemblent pour répondre à un projet partagé, ils doivent être en mesure de répondre à certaines questions – pourquoi fait-on équipe ? qu’est-ce qui nous rassemble ? quelles sont les valeurs que l’on partage ? que veut-on construire comme projet ? – et, surtout, de définir les règles de prise de décision, notamment afin de surmonter les conflits qui ne manqueront pas de survenir.

 

Ce management peut-il s’exprimer sans hiérarchie ?

Cette question de management organisationnel s’apparente plutôt à la notion de leadership. Un leadership d’ailleurs tournant, parfois, dans certaines maisons de santé en fonction des appétences et des compétences de chacun. Prenons l’exemple de l’association Soignons humain(2) ou de Buurtzorg aux Pays-Bas : les infirmières travaillent en équipe sans avoir besoin de chef hiérarchique. Elles sont toutes associées à la décision et si un leader est momentanément désigné sur certains sujets pour des tâches plus spécifiques, ce rôle est assumé à tour de rôle par les membres de l’équipe. Le management ne s’entend pas forcément au sens de hiérarchie top down. Dans toute organisation, il faut tout d’abord définir la prise de décision. Et dans les innovations organisationnelles que je décris dans mon ouvrage, les décisions sont prises par une équipe – et non par une personne – et au plus près de la réalité du terrain. Et le management n’est pas une histoire de structure juridique. Je cite d’ailleurs plusieurs initiatives différentes, en structure libérale, en association, en clinique privée ou à l’hôpital… Preuve qu’on peut innover partout !

(1) Réinventons le secteur de la santé. Ils l’ont fait, découvrez leurs clés !, Lydwine Vaillant, Afnor, 35,50 €.

(2) Voir Le Concours médical, novembre 2019.