Une sensation d’arrachement orbitaire pluriquotidienne

Cadre dans une grande entreprise, soumis à un stress professionnel et familial accru en raison dʼune procédure de divorce, cet homme de 45 ans vient vous consulter dans un état de fatigue physique et mentale profond.
Il souffre en effet depuis quatre ans dʼune sensation intense dʼ« arrachement » orbitaire droit, durant trente à soixante minutes, épisode pendant lequel il ne tient pas en place. Sʼil sʼagissait au début dʼun épisode annuel de trois semaines (avec un seul accès par jour vers 14 h), le rythme est devenu quotidien depuis un an et demi, et même pluriquotidien (à raison de deux ou trois crises, dont une nocturne) depuis trois mois. Lʼophtalmologue nʼa rien retenu à lʼexamen. Le patient nʼest soulagé ni par le paracétamol, lʼaspirine, lʼibuprofène ou le tramadol, ni même par le zolmitriptan. Personne dans sa famille ne souffre pareillement.

Questions:4
Attempts allowed:Illimité
Disponible:Toujours
Taux de réussite:75 %
Navigation inversée:Autorisé