Le Concours Médical
Novembre 2020

INAUGURATION. Un centre de santé au coeur d’une maison de santé vendéenne

Depuis le 15 janvier 2020, le conseil départemental de Vendée a créé un centre de santé installé au sein d’une maison de santé intercommunale (MSI).
Une mesure pour faire face à une problématique majeure de désertification médicale.

 

« Depuis plusieurs années, le département est fortement sollicité par la population, confrontée à un manque de médecins traitants, fait savoir le Dr Bruno Charrier, médecin coordinateur de la mission Vendée Santé, qui gère les centres de santé départementaux. L’octroi d’aides financières aux jeunes médecins libéraux n’a pas permis d’en attirer suffisamment pour combler la demande en soins. » Le département a donc engagé une réflexion en 2018 avec l’ARS, la CPAM, l’URPS médecins libéraux et le Cnom pour s’orienter vers la création de deux centres de santé, avec des médecins salariés du département. « L’objectif étant d’être un soutien aux généralistes libéraux installés, nous avons cherché des territoires où les centres de santé n’allaient pas entrer en concurrence avec eux », rapporte Bruno Charrier.

 

MANQUE DE MÉDECINS TRAITANTS

Les deux territoires les plus en difficulté ont été identifiés : Sainte-Hermine et Moutiers-les-Mauxfaits. À Sainte-Hermine, au sein des locaux de la MSI, dans laquelle exercent des professionnels libéraux (médecins, infirmières, sages-femmes et chirurgiens-dentistes), les bureaux des kinésithérapeutes, partis de la structure, étaient vacants. « La collectivité nous les a donc proposés, avec la possibilité d’en faire trois cabinets médicaux », indique le médecin.